Construire-sa-maison.site » Déménagement » Comment faire baisser le prix d’une maison ?

Comment faire baisser le prix d’une maison ?

Êtes-vous tombé sous le charme d’une maison dont vous trouvez le prix très élevé ? Il existe des astuces pour faire baisser le prix de vente de ce logement. Seulement, pour y arriver, vous devrez adopter les bonnes méthodes et la bonne démarche. On en parle dans cet article.

Commencez à examiner l’état du marché immobilier local

examiner l'état du marché immobilier localVous ne pouvez pas passer à la négociation du prix de vente de la maison sans quelques préalables importants. La toute première astuce est de faire un examen de l’état du marché immobilier local. Cette première étape vous permet d’avoir une idée globale du prix moyen des maisons vendues dans la zone concernée.

Vous pouvez par exemple vous renseigner sur le prix du m² en fonction des caractéristiques de la maison qui vous plaît. Ainsi, vous saurez si le propriétaire de la maison propose un prix trop élevé ou pas. Aussi, en ayant ces différents renseignements, vous tenez des outils importants qui vous seront d’une grande utilité lors de la négociation.

Servez-vous des points faibles du logement

Même si la maison est parfaite à vos yeux, sachez qu’elle aura forcément des points faibles ou des caractéristiques moins intéressantes. Il est important que vous vous appuyiez sur ces points faibles pour tenter de baisser le prix de vente. Il peut s’agir par exemple de certains accessoires qui ont pris un coup de vieux et qu’il faudra changer.

Il peut également être question de la forme d’une pièce qui n’est pas forcément la meilleure ou la plus confortable. Même s’il ne s’agit pas d’un défaut très grave pour vous, vous pouvez quand même vous en servir pour réduire le prix de vente de la maison. Pour déceler ces points faibles, il est conseillé de faire plusieurs fois la visite de la maison, car la toute première fois, vous pourrez ne pas voir grand-chose.

Commencez en annonçant un prix bas

Commencez en annonçant un prix basUne astuce qui marche presque à tous les coups est de commencer la négociation en avançant un prix bas. Ainsi, vous pourrez monter plus tard les enchères et aboutir finalement au montant que vous avez prévu pour l’achat de ladite maison. Il vous faudra donc du courage et de l’audace pour démarrer les pourparlers.

Ne vous laissez pas influencer par le propriétaire qui tentera certainement de vous décourager très tôt. Avancez vos arguments en vous appuyant notamment sur les points faibles de la maison et proposez en fin de compte le montant maximal que vous avez prévu.

Jouez la carte du prix non négociable

Cette astuce n’est pas sans risque, mais elle peut parfaitement fonctionner et vous permettre d’acquérir la maison au prix que vous souhaitez. Contrairement à l’astuce précédente qui consistait à démarrer les négociations en avançant un prix relativement bas, il s’agit ici d’annoncer dès le départ le prix auquel vous souhaitez acquérir le bien.

Ce faisant, vous signifiez bien au propriétaire que ce prix est non négociable. L’avantage ici, c’est que le prix que vous annoncerez sera forcément au-dessus de ce qu’espère le vendeur, qui s’attendra à ce que vous annonciez un prix bas pour commencer. En le surprenant de cette façon, vous pouvez lui donner l’impression d’être un acquéreur sûr, confiant et maîtrisant les rouages de l’immobilier. Vous pouvez alors facilement décrocher cette maison qui vous plaît à un prix bas.

L’art d’apprendre à négocier le montant de la maison

Si vous avez un budget limité alors que cette demeure est un coup de coeur, vous pouvez toujours tenter votre chance en négociant le prix. Vous aurez toutes les indications les plus précises sur le site https://www.immobilier-danger.com/De-combien-peut-on-negocier-le-418.html et vous pourrez même apprendre à réduire le montant. Ne soyez pas trop gourmand, car vous pourriez écoper d’un refus de la part des propriétaires.négocier le montant de la maison

  • En fonction de l’état de la maison, vous pouvez négocier jusqu’à 10 % du montant, mais un expert pourra vous offrir des informations précises.
  • Il ne suffit pas de proposer un montant pour qu’il soit accepté, car la négociation doit finalement être justifiée.
  • Certains propriétaires ont besoin d’arguments solides pour valider une offre qui ne doit pas être trop éloignée de celui proposé au départ.
  • Il est conseillé de se rapprocher des tendances du marché si toutefois le prix est trop élevé en vous servant des annonces du quartier.

Grâce à cette méthode, la négociation de 10 % sera tout à fait possible, mais soyez minutieux et ne proposez pas immédiatement un montant trop bas. En effet, il faut impérativement une bonne entente pour que la transaction se déroule dans les meilleures conditions.